15 juin 2010

Le manga pour sauver la presse ?

D'un côté une presse traditionnelle qui s'effondre face à la concurrence du web et le vieillissement du lectorat. De l'autre un engouement qui ne se dément pas des jeunes pour les mangas, peut-être l'un des rares créneaux du papier à engranger des bénéfices considérables.

Constat évident, mais qui a germé dans l'esprit de certains pour donner naissance à une nouvelle forme de médias : les mangas... informatifs ! 

Lancé par la société KaBA Net en octobre dernier, le site Manga no Shimbun (grossièrement "Manga Newspaper") couvre l'actualité internationale, la culture, les faits divers (bref, tout ce dont traite un journal classique) à travers ses planches, noir et blanc ou couleurs, généralement sur deux pages max. Il y a même une application iPhone / Android ici.

Le site emploie quand même une centaine d'artistes, qui produisent en moyenne entre 10 et 15 planches par jour. Bon c'est pas du temps réel, et on est très loin de l'exhaustivité, mais c'est déjà pas mal. La majorité des mangas est pour l'instant en japonais, voire en anglais, mais une traduction en français serait semble t-il à l'ordre du jour d'ici la fin de l'année.

Tout ça est évidemment gratuit, et le business model de Manga Newspaper reste somme toute classique : de la publicité, des propositions de planches aux journaux et sites web, mais aussi... des communiqués de presse façon manga !

2 commentaires:

gilderic a dit…

Très intéressante initiative, même si on peut s'interroger sur sa rentabilité. La preuve que la BD a encore de beaux jours devant elle...

Thibault Souchet a dit…

Oui, l'image est un excellent média d'information. Suffit de voir l'audience du JT... Après c'est pas forcément un gage de qualité non plus (simplification, registre de l'émotion, etc.)

Enregistrer un commentaire

 
Copyright 2009 billetdechou. Powered by Blogger Blogger Templates create by Deluxe Templates. WP by Masterplan